Lettre ouverte aux ‘immigrés’ Africains noirs: l’Europe n’a pas le bonheur dont vous cherchez.

Chers amis Africains,

Chers victimes du monde capitaliste,

L’Europe n’a pas le bonheur dont vous cherchez. Je sait ce que vous pensez : « Ha c’est facile a dire ceci lorsqu’on habite en Europe. Elle ne veut pas partager l’argent et la richesse qu’elle gagne là-bas ». Mais je vous jure, ceci n’est pas la vérité.

Je sait ce qu’on va dire quand vous verrais un photo de moi : Cette fille yalla qui n’a jamais connu la vraie pauvreté, la vraie lutte. Mais, je ne suis pas en train de comparer ma vie privilégiée a la votre. Je ne suis pas en train de vous stéréotyper, je partage simplement ma tristesse en voyant tant de vous qui meurt en train d’atteindre un Europe qui vous trompera.

Je ne veut pas vous catégorisez ou généralisez, alors s’il vous plais, ne me catégorise ou généralise pas. Vous n’êtes pas immigrés, réfugiés, ou exilés. Vous êtes des êtres humains, vous êtes chacun de vous un individu, une vie sacrée, un frère ou une soeur.

Comme sœur Africaine, ayant vécu toute ma vie en Europe, un Europe que vous pensez désirer, je vous en supplie, laissez moi vous raconter la réalité qui vous attend ici. Vous ne trouverez pas le soleil qui frappe votre peau, traverse vos os et vous réchauffe le cœur entier. L’Europe est froid. Les Européens ne vous accueillerais pas aussi gentiment que vous leurs accueillerais dans votre pays.

Vous ne trouverez pas ici la diversité qui rempli l’esprit de l’Afrique. Vous ne vous présenterez plus comme Gambien, Nigérien, Sénégalais, Congolais, Sierra Léonais, Zimbabwéens, Caméroniens, ou Gabonais. Les Européens s’en fiche si vous venez de Burkina Faso, Mali, Niger ou la Cote D’Ivoire. En Europe vous êtes simplement ‘noir Africains’.

En Europe vous êtes noir et a cause de cela, vous êtes dangereux. En Europe, l’homme noir ne se fie pas de l’homme blanc, l’homme blanc se fie de vous. Dans la littérature Européenne, noire représente la peur et le mal, mais ceci n’est pas la seule raison que l’homme blanc ne vous aime pas.

Les dictateurs et oppresseur que vous essayez d’échapper sont en Europe aussi mais dans une forme alterne. Vous deviendrez une esclave au capitalisme, à la dette, vous serais volé par les taxes et les factures. La seule différence est que ce ne serait pas si évident.

En Europe et l’Amérique du Nord nous sommes tous « riches » mais nous ne sommes pas tous content. Le plus d’argent que nous avons, le plus que nous voulons. Le plus que nous voulons, moins nous sommes content. Nous essayons tous a gagner de l’argent, acheter des maisons, voitures et nouveaux habits. Mais cette « rêve Américain » des économie de marché, des richesses infini et la mobilité sociaux… est simplement une rêve. Cette rêve n’a pas été crée avec vous en tête. Les Européens noir et les Américain noir sont encore en train d’atteindre ce rêve. Vous serez au fond du fil.

En Europe, vous n’êtes qu’un statistique, une autre boîte cocher. Si vous mourrez en train d’accéder l’Europe, vous deviendrez un autre numéro, un visage non-identifié dans la fosse commune. Il y aura un moment de tristesse quand votre mort est annoncé sur la télé, mais vous serez rapidement oublié parce qu’en Europe, le temps, c’est de l’argent, et ca ne paie pas de penser a votre mort. Vous êtes simplement un visage anonyme.

Vous travaillerez en Europe tant que vous travaillez chez vous. En Europe, l’argent ne pousse pas sur les arbres. La vie en Europe est difficile, mais encore plus difficile pour vous parce que serez constamment en train de vous prouvez, en train de montrez que vous n’êtes pas dangereux, que vous ne voulez pas voler, que vous n’est pas analphabète, ne venez pas « des buissons ». A cause de ca, les Européens vous prendrez d’avantage. Vous serez payer encore moins du salaire minimum et pas simplement parce que vous êtes désespérée, mais parce qu’en Europe, pour vous (les Africains), c’est attendu que vous travaillerez plus pour être moins payer. Parce que vous êtes classifié comme « illégal » et vous n’avez pas le droit d’être ici, vous êtes considéré inférieur dans la société Européenne.

L’argent que vous envoyez chez vous en Afrique ne fera rien. La situation dans votre pays ne changera pas. La corruption, l’infrastructure faible, et l’absence de facilité médicaux persistera malgré. Alors vous payerez pour l’éducation de vos enfants, les encouragerais à voyager en Europe, au même Europe que ne les veulent pas, pour travailler à un boulot dont ils sont hyper qualifié. Ils seront exposés à la haine simplement à cause de leur peau noire.

Finalement, vous ne leur raconteriez pas la vérité. Quand vous retournerez chez vous, vous feriez semblant d’être riche. Vous porterez des habits européens, et vous ramènerez des cadeaux couteux (chaussures, ordinateurs, etc..). Vous ne confiera pas aux amis, combien vous avez eue peur dans le bateau, combien de personnes vous avez vue mourir devant vos yeux et combien d souffrances vous avez subi. Vous ne raconterez pas à vos familles et vos amis que vous travaillez 3 métiers et habitez dans les taudis. Vous ne leurs dirais pas que l’Europe ne possèdent pas la joie dont ils cherches. Vous téléchargerez des photos sur votre Facebook de voitures couteux et des motos qui n’appartiennent pas a vous. Vous frimerez en portant vos seuls habits chics en essayant de faire semblant d’être content. Mais vous serez réellement malheureux.

 Je vous supplie, restez et battez pour le pays que vous avez. Pour le pays que vous voulez voir fleurir. Ne croyez pas pour un moment que l’argent est équivalent au bonheur. Ne croyez pas que vous devez risquer votre vie pour être content.

Patientez mes frères et sœurs. S’il vous plait, soyez patient. Restez chez vous, ne risquez pas votre vie, ne croyez pas au rêve d’une Europe parfait qui n’existe pas. Tout s’arrangera pour vous mais seulement si vous restez et battez pour votre rêve.

(Traduction par Natasha Lowery- Original en anglais)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s